Philip Cordery

Menu

Mots clés

Réunion de la Commission intergouvernementale franco-luxembourgeoise, à Paris

Article mis en ligne le 30 mai 2015 dans À l'Assemblée nationale,Blog.

J’ai participé à la quatrième réunion de la Commission intergouvernementale franco-luxembourgeoise pour le renforcement de la coopération transfrontalière qui s’est tenue à Paris, le 26 mai, sous la présidence conjointe de M. Harlem Désir, Secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes et de Mme Corinne Cahen, Ministre à la Grande Région du Grand-Duché de Luxembourg.
Cette réunion, qui s’inscrit dans la lignée de la visite officielle du Président de la République au Luxembourg en mars dernier, a été l’occasion pour les deux délégations de réitérer leur volonté de favoriser des mesures concrètes et innovantes pour améliorer le quotidien de la population transfrontalière de ce territoire.

La signature prochaine de l’accord-cadre en matière de protection sociale pour les travailleurs frontaliers est une avancée particulièrement significative dont je me réjouis. Il permettra de proposer un meilleur accès à des soins de qualité pour les populations de cette zone frontalière. L’idéal serait, à terme, de parvenir à la mise en place d’une ZOAST (Zone Organisée d’Accès aux Soins Transfrontaliers) afin de garantir une prise en charge des patients totale et sans autorisation préalable.

Par ailleurs, lors de la réunion, j’ai plaidé pour qu’une solution soit trouvée sur la question de « l’assurance dépendance » pour les salariés qui ont cotisé à cette assurance mais ne peuvent en bénéficier du fait de la prise de leur retraite hors du territoire Luxembourgeois.

Au niveau de l’éducation, je me  félicite de l’ouverture d’une future école publique avec une section linguistique francophone, à Differdange. Je salue les efforts conjoints du gouvernement Luxembourgeois et de l’Agence pour l’Enseignement du Français à l’Etranger pour faire émerger cette nouvelle offre qui permettra de répondre à la demande, toujours croissante, de scolarisation des élèves francophones.

La quatrième Commission intergouvernementale franco-luxembourgeoise pour le renforcement de la coopération transfrontalière a été l’occasion de souligner la volonté commune des deux pays d’intensifier la coopération transfrontalière dans les domaines économiques, sanitaires, culturels et d’éducation.
 

Source image: femmesmagazine.lu