Philip Cordery

Menu

Mots clés

L’Europe investit dans la région frontalière franco-belge

Article mis en ligne le 13 juin 2015 dans Blog,En circonscription.

La Commission européenne soutient un programme de coopération transfrontalière Interreg entre la France et la Belgique pour la période 2014-2020. C’est une grande opportunité pour la région frontalière.

Le programme bénéficiera aux travailleurs de la région car il veut favoriser leur mobilité transfrontalière.

80 nouvelles entreprises participeront à des projets de recherche dans la région. Le programme veut accroitre la compétitivité des Petites et Moyennes Entreprises afin de renforcer les secteurs stratégiques de la région et améliorer la collaboration et les transferts technologiques entre universités, centres de recherche et entreprises.

Les 5 600 000 visiteurs des sites recensés au titre du patrimoine culturel et naturel bénéficiant d’un soutien du programme profiteront également de ces investissements.

Par ailleurs, les habitants de la région côtière seront désormais mieux protégés contre les risques d’inondation puisque le programme prévoit de renforcer la coopération dans la gestion de ce type de risque.

Enfin, 11 000 personnes utilisent au quotidien un service transfrontalier de santé de part et d’autre de la frontière. Le programme prévoit de renforcer et de pérenniser la mise en réseau et l’offre de services en matière de santé. Cela va dans le sens de mon action. En effet, j’ai récemment insisté lors de l’examen de la loi de santé en France pour intégrer une dimension transfrontalière dans l’optimisation de l’organisation des soins sur le territoire français, plaidant pour que les Agences régionales de santé prennent en compte l’offre de soins disponible et les besoins de l’autre côté de la frontière pour établir une stratégie régionale de santé. J’ai également déposé un amendement pour favoriser les partenariats hospitaliers à l’exemple de la coopération existante entre les hôpitaux de Tourcoing et Mouscron.

Au total ce sont 283, 3 millions d’euros dont 170 millions d’euros issus du Fonds européen de Développement Régional (FEDER) qui seront investis dans la région frontalière franco-belge qui regroupe la région française Nord-Pas-de-Calais et les régions belges de Wallonie et de Flandre  pour la mise en œuvre de la stratégie Europe 2020 ! Beaucoup est déjà fait en terme de coopération transfrontalière mais ce budget permettra de concrétiser des projets ambitieux.