Philip Cordery

Menu

Mots clés

Le « oui » français au plan d’aide européen pour la Grèce

Article mis en ligne le 16 juillet 2015 dans À l'Assemblée nationale,Blog.

Le Parlement français a approuvé l’accord européen concernant la Grèce et je m’en félicite. Ce vote est intervenu après deux débats dans l’hémicycle. Retrouvez mon intervention ici :


Il s’agit d’un accord responsable et global qui prévoit plus de 80 milliards d’euros d’aide financière et 35 milliards d’euros en faveur de la croissance et de l’investissement.

Je tiens à saluer l’engagement du président de la République, qui, tout en maintenant la solidité du couple franco-allemand, a su imposer sa vision de l’Union et jouer le rôle de médiateur pour que la Grèce reste dans la zone euro.

Le travail ne s’arrête pas là. L’Union européenne devra aller plus loin et mettre en place des réformes ambitieuses pour assurer la crédibilité et la stabilité de la zone euro. Il faut d’ores et déjà réfléchir à la mise en place d’un gouvernement économique de la zone euro, d’une coordination des politiques économiques, fiscales et sociales ou encore, comme l’a proposé Francois Hollande, à la création d’un parlement de la zone euro.