Philip Cordery

Menu

Mots clés

Présentation interactive des rapports sur la stratégie française et l’Union européenne

Article mis en ligne le 24 juin 2016 dans À l'Assemblée nationale,Blog,En circonscription,Newsletter.

J’ai participé au débat organisé fin mai par l’association des Françaises et Français dans les institutions européennes aux cotés de mes collègues Christophe Caresche et Pierre Lequiller.

Nous avons présenté nos rapports respectifs, celui sur le traitement des affaires européennes par l’Assemblée nationale et celui sur l’influence française au sein de l’Union européenne.

J’ai également réédité l’exercice, un mois plus tard, auprès du Cercle des Délégués Permanents Français, plateforme d’échange pour les intérêts français en présence à Bruxelles.

Les présentations ont permis de réaffirmer que si la présence française sur la scène européenne est aujourd’hui satisfaisante, nous devons être vigilants et contribuer à la renforcer. Des mesures concrètes doivent être mises en place : meilleure préparation des candidats au concours, meilleur suivi des fonctionnaires en poste dans les institutions, partage renforcé de l’information, coordination des acteurs et création de coalitions politiques et économiques trans-partisanes pour mieux défendre nos intérêts, meilleure utilisation de la langue française, langue de travail des institutions.

Au niveau national, j’appelle le gouvernement à faire de l’influence et la présence française dans l’Union une véritable politique publique, dotée de moyens humains et financiers, et contrôlée par le Parlement.

La présentation a favorisé un débat fructueux sur de nombreux aspects de la structuration des réseaux français à Bruxelles, leur visibilité et impacts sur la scène française et européenne.

Je vous invite à retrouver les deux rapports mentionnés à partir des liens suivants :
Rapport d’information sur l’influence française au sein de l’Union européenne, Christophe CARESCHE et Pierre LEQUILLER,
Rapport d’information déposé par la commission des affaires européennes sur le traitement des affaires européennes à l’Assemblée nationale, Philip CORDERY et Pierre LEQUILLER.