Philip Cordery

Menu

Mots clés

Autisme : La Cour des comptes va évaluer les politiques publiques

Article mis en ligne le 23 mars 2017 dans À l'Assemblée nationale,Blog,Non classé.

Lors d’une réunion de travail qui s’est tenue le 31 janvier, mon collègue Daniel Fasquelle et moi-même, en notre qualité de rapporteurs désignés par le comité d’évaluation et de contrôle de l’Assemblée nationale, avons donné autorité à la Cour des comptes pour que cette dernière procède à une évaluation de la prise en charge de l’autisme en France.

A la lumière des pratiques de d’autres pays, notamment nordiques (Suède, Norvège, Danemark), italiens, canadiens, mais surtout belges, la Cour des comptes va procéder à une évaluation des pratiques de prise en charge de l’autisme.

Afin de pouvoir transmettre son rapport d’évaluation d’ici à la fin de l’année 2017, la Cour des comptes va examiner dans les prochains mois un certain nombre de pistes d’investigation. A savoir :

— les modalités du pilotage national et de sa déclinaison régionale en ARS

— l’appréciation des besoins des familles de personnes autistes et de leurs difficultés

— un état des lieux des principaux résultats de la recherche fondamentale translationnelle et clinique et des moyens qui lui sont consacrés

— la place des différents secteurs dans l’organisation effective des parcours des enfants et des adultes

— les actions spécifiques menées pour assurer la scolarisation et l’insertion professionnelle des personnes autistes

— les coûts globaux de prise en charge de l’autisme et les coûts des dispositifs de prise en charge en psychiatrie, dans le secteur médico-social et dans l’enseignement scolaire (public et privé sous contrat).