Philip Cordery

Menu

Mots clés

Rencontre avec les responsables des écoles européennes en France

Article mis en ligne le 23 mars 2017 dans Blog,En circonscription.

A la mi-Mars, j’ai rencontré, à Paris, Madame Catherine Chazeau-Guibert, cheffe de la délégation française au Conseil supérieur des écoles européennes et Monsieur Julien Moissette, chef du bureau des personnels enseignants du second degré hors académie.

Cette réunion, que j’avais sollicitée de longue date, a été l’occasion d’aborder de nombreux points qui m’avaient été rapportés par des enseignants ou des parents d’élèves des écoles européennes.

Nous avons ainsi discuté de l’inclusion des enfants à besoins spécifiques ou en situation de handicap à l’école, sujet auquel je suis particulièrement sensible. Mes interlocuteurs m’ont informé que des accompagnateurs spécialisés, recrutés localement, intervenaient désormais en classe et que l’accompagnement individuel était renforcé.

Concernant l’orientation post-bac, j’ai fait part du faible nombre de conseillers d’orientation français dans les écoles et des forums d’orientation. Les jeunes et leurs familles doivent pouvoir être informés des possibilités de formations qui existent en France, d’autant que notre pays possède un enseignement supérieur de grande qualité, ouvert sur l’Europe et le monde. C’est pourquoi, j’ai notamment proposé que les écoles européennes soient systématiquement intégrées dans les dispositifs d’orientation « Campus France ».

Enfin, j’ai abordé la question du personnel en soulignant trois points : le besoin croissant d’enseignants de langue française, la revalorisation nécessaire du statut de chargé de cours et celle du retour en France des enseignants après leur expérience à l’étranger. Ces questions sont importantes, d’autant que nos enseignants, de par leur action, diffusent des savoirs et des connaissances en langue française, contribuant au rayonnement de la France à l’étranger.

Aussi, je reste attentif à l’ensemble de ces questions et à votre disposition pour les relayer auprès des responsables des écoles européennes en France.